011105 De Marcel Proust à Philippe Forest

  • Dates des cours : 9oct-6nov-20nov-4déc-18déc-15janv-29janv-26févr-12mars-26mars-23avr-7mai
  • Heure de début du cours : 10:00
  • Heure de fin du cours : 12:00
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Yves FRAVALO


Yves FRAVALO

L’intitulé retenu pour ce cours, tourné d’abord vers la lecture de Philippe Forest, n’implique aucune idée de filiation, d’imitation ou même d’influence. Il renvoie, platement, à un ordre de succession en matière de programmation universitaire, un ordre lui-même fondé sur une expérience de lecteur : saisie, soudain à l’automne 2022 – au cœur même du « Cycle proustien » -, d’échos entre le récit de rêve qui apparaît à la clôture, ou presque, de Pi Ying Xi, Théâtre d’ombres, et l’évocation du rêve de la grand-mère dans la chambre de Balbec où le héros vient de faire l’expérience contradictoire de « la survivance et du néant » (pleine reviviscence de la figure perdue et sentiment, rendu plus aigu, de la perte). Et dans le prolongement de cette saisie – qui aurait joué comme une fonction d’éveil – affirmation toujours plus insistante du sentiment d’autres rencontres entre le grand chef d’œuvre clos depuis un siècle désormais et une œuvre de notre temps toujours en cours d’accomplissement.
Rôle fondateur, chez l’un et l’autre écrivain, de l’expérience du deuil ; interrogation sur le statut du réel et du moi, en prise sur la question du sommeil et du rêve; méditation sur les liens de la mémoire et de l’oubli… C’est au sein d’espaces réflexifs de cette sorte – excédant ce qu’implique proprement la notion de « thème » – que notre lecture, répondant aux sollicitations du texte de Philippe Forest, pourra remonter vers celui de son grand prédécesseur. Il sera possible alors de se livrer au jeu très proustien de l’analogie sur fond de différence, dans une approche toujours très prudente et attentive à ce qui fait la spécificité de chacune des œuvres.
Proximité, sans doute, entre les deux écrivains, quant à la visée de l’écriture, si l’on songe à la déclaration de Philippe Forest disant qu’il s’agit pour lui « d’essayer de donner une forme à [son] expérience, qui la maintienne en permanence vivante en lui donnant un sens ». Mais peut-on oublier la précision qui suit immédiatement : « tout en lui conservant sa dimension de non-sens absolu » ? La littérature, on le voit, demeure, pour l’auteur de L’Enfant éternel, le lieu où « la vie [est] éclaircie », mais elle n’est plus le lieu d’accès à « la vraie vie ». Pas de salut par l’art, désormais ; de nos jours, l’écrivain n’avance plus comme guidé par une « promesse d’aurore » semblable à celle que le héros proustien entend dans le « rougeoyant septuor » ; l’encre de l’écriture ne peut plus que travailler à la persistance – et pour combien de temps ? – de certaines ombres au seuil de la nuit qui menace de les absorber.
Notre lecture de Philippe Forest portera sur les trois romans suivants – dont la réédition en Folio semble de ne pas devoir être programmée pour la prochaine rentrée :

  • Le Siècle des nuages, coll. « Blanche » 2010, NRF, Gallimard ;
  • Je reste roi de mes chagrins, coll. « Blanche », 2019 ;
  • Le Chat de Schrödinger, coll. « Blanche », 2013.

011135 Difficultés et fantaisies de la langue française

  • Dates des cours : 22janv-5févr-5mars-19mars-2avr-30avr
  • Heure de début du cours : 14:00
  • Heure de fin du cours : 16:00
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Angelina ORAIN


Angelina ORAIN

Créer la difficulté pour créer la fantaisie en langue française. Ce cours propose trois axes d’étude : resituer d’une part les « difficultés » pratiques du français contemporain (accords de toutes sortes, emplois des temps et modes verbaux, constructions problématiques, révisions orthographiques, entre autres), observer d’autre part les repères chronologiques pour la constitution et l’évolution du français de manière à dépasser l’aspect « intuitif » du langage et la pratique spontanée de la langue, enfin, pratiquer l’écrit sous la forme de textes à produire.

011701 Petit tour du monde de la planète polar

  • Dates des cours : 26févr-5mars-12mars-19mars-26mars-2avr
  • Heure de début du cours : 14:00
  • Heure de fin du cours : 16:00
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Gregory SEYER


Grégory SEYER

Après avoir exploré les polars américain (2022), français (2023) et britannique (2024), ce nouveau cours proposera un petit tour du monde du polar.
En 6 séances de deux heures, nous voyagerons autour du globe afin de dresser un bref panorama du polar contemporain. Notre périple commencera en Australie et en Nouvelle-Zélande à la rencontre du polar des antipodes. Puis nous irons en Corée et au Japon afin de découvrir une petite partie du polar asiatique. Nous embarquerons ensuite pour l’Amérique du Sud, pour de rapides escales au Chili, en Argentine et au Brésil, avant de traverser l’Atlantique afin d’évoquer en particulier le polar sud-africain. Notre voyage se terminera en Europe où, des bords de la Méditerranée jusqu’aux terres scandinaves, nous dresserons un bref tableau du polar européen.
Subjective et non exhaustive, cette nouvelle exploration, comme les précédentes, s’attachera surtout à mettre en lumière des auteurs peu ou mal connus, tout en proposant une approche tantôt historique, tantôt transmédiatique.

 

011801 Mauvais genres, les chemins de traverses de la littérature

  • Dates des cours : 2oct-16oct-13nov-27nov-11déc-18déc-15janv-29janv-26févr-12mars-26mars-2avr
  • Heure de début du cours : 10:15
  • Heure de fin du cours : 12:15
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Emeric CLOCHE


Emeric CLOCHE

Les littératures de genre vivent en marge de la littérature établie. Mais le chemin a été long avant de voir entrer Georges Simenon à La Pléiade. Pourtant, le polar prédomine dans les achats des lecteurs, et l’imaginaire gagne du terrain. Le roman policier, la science-fiction, la fantasy et le fantastique, contribuent à la littérature. Ils sont des laboratoires d’expériences littéraires.
Ce cours propose une plongée dans les origines et le développement des mauvais genres. Il regardera au-delà de leur image de violence, de sexe et de divertissement. Nous apporterons des réponses à « qu’est-ce que le polar ? » et « qu’est-ce que la SFFF ? » Nous observerons que les littératures de genre ont participé à l’évolution de l’image de la femme. Nous embarquerons pour un tour du monde des littératures policières. En abordant plusieurs thématiques tels que l’écologie, la ville, l’art… nous verrons que les mauvais genres parlent du monde ; et qu’ils sont en définitive, littérature.

 

 

Résumé de votre carrière : Directeur de collection, conférencier, animateur, rédacteur, concepteur d’exposition et formateur, Emeric Cloche est spécialisé dans le domaine des littératures de genre (littératures policières et criminelles, fantastique, fantasy et science-fiction). Il a aussi travaillé comme disquaire et médiateur culturel.

012220 Rêverie, imaginaire et philosophie – vers une pensée de l’acte de création –

  • Dates des cours : 22janv-29janv-5févr-26févr-5mars-12mars-19mars-26mars-2avr-23avr-30avr-7mai
  • Heure de début du cours : 16:15
  • Heure de fin du cours : 18:15
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Julie CLOAREC MICHAUD


Julie CLOAREC MICHAUD

Et si l’acte de création, bien loin d’incarner simplement l’expression d’une liberté désinhibée et délestée de toute contrainte, était, au contraire, un acte des plus rigoureux, libre certes, mais répondant à une exigence certaine et nécessaire ?
Dans La Psychanalyse du feu Bachelard écrit : « Le rêve chemine linéairement, oubliant son chemin en courant. La rêverie travaille en étoile. Elle revient à son centre pour lancer de nouveaux rayons ». L’esprit créatif, adepte de la rêverie comme l’affirme le philosophe, apparaît donc comme un esprit souple qui oscille entre vagabonderie et retour sur soi, entre lâcher prise et rigueur. C’est ce dont témoigne parfaitement Mary Wigman décrivant son processus de création chorégraphique lorsque, après avoir laissé son corps trouver par lui-même l’état et les mouvements qu’elle recherchait, elle affirme que tout ce travail préliminaire doit dorénavant « obéir aux lois de la création ». Mais de quelles lois et de quelle exigence s’agit-il ?
Ce cours propose d’explorer cette double facette de l’acte de création et suivra, lui aussi, ce chemin créatif passant tour à tour d’une philosophie de l’art, sensible au rêve et à l’imaginaire, à une philosophie épistémologique, qui s’interroge sur l’acte de création dans le domaine de la connaissance.

QUELQUES THÈMES ABORDÉS

– La distinction entre rêve et rêverie avec Bergson et Bachelard.
– L’acte de création dans différents domaines artistiques (danse, écriture littéraire, peinture, musique…)
– La création de figures imaginaires dans le domaines scientifiques (comme le Démon de Maxwell) pour illustrer le rapport de l’imaginaire au scientifique.
– La question d’une philosophie de l’imaginaire

 

BIBLIOGRAPHIE

BACHELARD (Gaston), L’Air et les songes : essai sur l’imagination des forces, Paris, Éditions José Corti, 1943.
BACHELARD (Gaston), La Poétique de la rêverie, Paris, PUF, 1961.
BACHELARD (Gaston), La Poétique de l’espace, Paris, PUF, 1957.
BACHELARD (Gaston), La Psychanalyse du feu, Paris, Gallimard, 1938.
BACHELARD (Gaston), La Terre et les rêveries du repos : essai sur les images de l’intimité, Paris, Éditions, José Corti, 1948.
BACHELARD (Gaston), L’Eau et les rêves : essai sur l’imagination de la matière, Paris, Éditions José Corti, 1943.
BACHELARD (Gaston), Essai sur la connaissance approchée, Paris, Vrin, 1928.
BACHELARD (Gaston), L’Activité rationaliste de la physique contemporaine, Paris, PUF, 1951.
BACHELARD (Gaston), La Formation de l’esprit scientifique, Paris, Vrin, 1938.
BACHELARD (Gaston), La Valeur inductive de la relativité, Paris, Vrin, 1929.
BERGSON (Henri), Le Rêve, Paris, Editions Payot & Rivages, 2012.
BERGSON (Henri), L’évolution créatrice, Paris, Quadrige/PUF, 2007.
BERGSON (Henri), La Pensée et le mouvant, Paris, Quadrige/PUF, 1999.
COLERIDGE (Samuel Taylor), Biographia Literaria Biographical Sketches of my Literary Life & Opinions, Chapter XIV, Princeton, Princeton University Press, 1817, reprinted 1987.
DUHEM (Pierre), Sauver les apparences – sur la notion de théorie physique, Paris, Vrin, 2003.
EMERSON (Ralph Waldo), Essais, traduction et avant-propos Anne Wicke, Michel Houdiard Éditeur, Paris, 2005.
GADAMER (Hans Georg), Vérité et méthode, II. L’ontologie de l’œuvre d’art et sa signification herméneutique, traduction P. Fruchon, G. Merlio et J. Grondin, Paris, Editions du Seuil, 1996.
KANT (Emmanuel), Critique de la raison pure, traduction A. Renaut, Paris, GF-Flammarion, 2006.
MERLEAU-PONTY Maurice, Le visible et l’invisible, Gallimard, Tel, Paris, 1996.
MERLEAU-PONTY, Maurice, L’œil et l’esprit, Gallimard, Folio/Essais, Paris, 2002.
NIETZSCHE (Friedrich), Le Gai savoir, traduction P. Wolting, Paris, GF-Flammarion, 2000.
NIETZSCHE (Friedrich), Le Livre du philosophe, « Introduction théorétique sur la vérité et le mensonge au sens extra-moral », traduction A. K. Marietti, Paris, Aubier Flammarion, 1969.
POPPER (Karl), La connaissance objective, traduction J.-J. Rosat, Paris, coll. « Champs », Flammarion, 1999.
POPPER (Karl), La logique de la découverte scientifique, traduction F. Rivenc, Paris, Payot, 2007.
RICŒUR (Paul), La Métaphore vive, Paris, Éditions du Seuil, 1975.
RICŒUR (Paul), Temps et récit, Paris, Éditions du Seuil, 1983.
SARTRE, Jean-Paul, L’imaginaire : psychologie phénoménologique de l’imagination, Paris, coll. « Folio. Essais », Gallimard, 1986.

Résumé de votre carrière : Julie Cloarec-Michaud mène une carrière à la fois dans le domaine artistique et philosophique. Danseuse et assistante chorégraphe au sein de la compagnie NGC25 – Hervé Maigret depuis 2014, elle travaille en France et à l’étranger. Cette activité l’amène, outre à collaborer à la création des pièces et à donner des représentations de différents spectacles du répertoire de la compagnie, à travailler avec des publics très variés : scolaires, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées en Ehpad, personnes en situation de handicap. Parallèlement à sa carrière artistique, Julie est également docteure en philosophie. Après avoir été invitée à la San Francisco State University, elle soutient sa thèse à la Sorbonne, sous la direction de Michel de Bitbol, en décembre 2013. Depuis, Julie Cloarec-Michaud poursuit ses activités dans ces différents domaines. Elle est également artiste-auteure, collabore avec des plasticiens et artistes numériques, et donne des conférences et des cours.

 

012230 Portrait de femme : Judith Butler

  • Dates des cours : 2oct-9oct-16oct-6nov-13nov-20nov-27nov-4déc-11déc-18déc-8janv-15janv
  • Heure de début du cours : 11:15
  • Heure de fin du cours : 13:15
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Nadia TAIBI


Nadia TAIBI

A partir de son engagement féministe la philosophe américaine Judith Butler ( née en 1956 à Cleveland) nous invite à penser comment le politique discrimine « les vies bonnes » des autres sur lesquelles il exerce son contrôle. Elle reformule ainsi une vieille question philosophique :  » peut-on mener une vie bonne dans une mauvaise vie? ». Comment éprouver l’universalité de notre condition par delà ses forces discriminantes?

012231 Gunther Anders ( 1902-1992) Penser la catastrophe

  • Dates des cours : 29janv-5févr-26févr-5mars-12mars-19mars-26mars-2avr-23avr-30avr-7mai-14mai
  • Heure de début du cours : 11:15
  • Heure de fin du cours : 13:15
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Nadia TAIBI


Nadia TAIBI

L’œuvre de Gunther Anders, encore assez méconnue en France, nous aide à penser l’époque. Singulièrement, il propose de réfléchir à la possible obsolescence de l’homme en reposant une question philosophique récurrente : sommes-nous capables de penser les techniques que nous produisons?

012315 La philosophie des sciences de Descartes à Heisenberg

  • Dates des cours : 29janv-5févr-26févr-5mars-12mars-19mars
  • Heure de début du cours : 14:00
  • Heure de fin du cours : 16:00
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Scott WALTER


Albert Einstein en 1916

Scott WALTER

Cours différent du cours 2023-2024

La construction de modèles abstraits afin de comprendre les phénomènes naturels est généralement considérée comme un témoin essentiel d’activité scientifique. D’un point de vue épistémologique, les modèles et les théories scientifiques nous informent sur les progrès cognitifs réalisés par l’humanité au fil du temps. Notamment, si une révolution scientifique a lieu, on s’attend à ce que les modèles se modifient. Cette année, nous prendrons en considération les théories cosmogoniques et cosmologiques, de Newton, Kant et Laplace  jusqu’à Penrose et Hawking.

016040 Atelier Écriture Le Lait des Encriers

  • Dates des cours : 9oct-6nov-20nov-4déc-18déc-8janv-22janv-5févr-26févr-12mars
  • Heure de début du cours : 9:30
  • Heure de fin du cours : 12:30
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Nouk


ATELIER D’ÉCRITURE CRÉATIVE

Objectif

Écrire avec la vie, les sens, l’intime, la mémoire et l’imaginaire et goûter à la joie d’une écriture lue et partagée. Cet atelier est une invitation à explorer les mots, les silences, les rythmes, les images et à plonger dans votre univers onirique et sensible. Je vous accompagne avec le soutien bienveillant du groupe à la rencontre de votre écriture.

Méthodologie

  • Apprivoiser le vide de la page blanche
  • Libérer la parole spontanée
  • Développer son imagination
  • S’appuyer sur ses perceptions sensorielles (méthode VAKOG)
  • Réveiller l’inspiration
  • Développer l’écoute intuitive
  • Laisser dire l’inconscient
  • Exprimer sa sensibilité
  • Lire à voix haute, entendre ses textes

Pratique

Écriture instantanée, à contrainte, collective, thématique.. et autres pratiques surprenantes et joyeuses

Bienfaits

Développe l’écoute, la perception globale, stimule la mémoire et l’imaginaire, remet en mouvement la pensée, apaise, redonne confiance, favorise le lien social, le goût de l’altérité, l’autonomie, réduit le stress et l’anxiété.

Séance

Déroulement d’une séance type :

  • Accueil et présentation de la proposition du jour
  • Voyage onirique : mode artiste et réveil des sens
  • Écriture rapide sur temps courts
  • Proposition du jour
  • Temps de partage, lecture à voix haute des textes
  • Échanges bienveillants, sensibles et constructifs sur les productions

NOUK

En savoir plus :

Ateliers Nagasilva

Portfolio de l’artiste auteure nouk