011170 Indochine, rêve d’Asie… une croisière au long cours

  • Dates des cours : 7janv-21janv-4févr-11févr-18févr-11mars-18mars-25mars-1avr-8avr
  • Heure de début du cours : 14:15
  • Heure de fin du cours : 16:15
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : Henri Copin


Henri COPIN

Au fil d’une croisière de 12 séances, découvrir le siècle d’histoire commune de la France et des pays de l’ex-Indochine, dans le sillage des livres, films, sciences, arts, religions, cuisine… Ouvertures sur le Cambodge, le Laos, le Vietnam contemporains, et les évolutions de l’historiographie.
Richement illustré, ce cours se veut convivial, et fait une place aux échanges et aux interventions des participants.

La croisière combine deux approches : chronologique, et thématique.
Histoire : la France et les pays de l’Indochine, des guerres de l’opium et la conquête et à l’indépendance, par la guerre ; les sociétés en situation coloniale, échanges, croisements, affrontements.
Littérature, cinéma : voyageurs, romanciers, journalistes, réalisateurs, à la découverte de l’Autre.
Religions et pratiques religieuses d’Asie, une fascination d’altérité.
L’École Française d’Extrême-Orient, Angkor, naissance d’une science coloniale.
L’École des Beaux-Arts de Hanoï, échanges culturels, peinture et arts contemporains.
Indochine et francophonie : un rêve disparu ?
Littérature et auteurs contemporains du Vietnam et du Cambodge.
Que reste-t-il de l’Indochine dans la péninsule indochinoise d’aujourd’hui ?
Lecture possible : Ma sœur aux yeux d’Asie, de Michel Ragon – Métisse blanche, de Kim Lefèvre – Terre des oublis, de Dong Thu Huong – Ru, Man, Vi, de Kim Thuy – Le venin du Papillon, d’Anna Moï.

S'inscrire

012101 Introduction aux Rencontres de Sophie : Le peuple

  • Dates des cours : 7janv-14janv-21janv-28janv
  • Heure de début du cours : 18:30
  • Heure de fin du cours : 20:00
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : VIENNE Jean-Michel


Jean-Michel VIENNE

 

L’objectif est d’introduire en 4 séances au thème des Rencontres de Sophie, qui se tiendront au Lieu Unique du 29 au 31 janvier 2021. Quatre conférenciers (philosophes mais aussi sociologues, spécialistes de sciences politiques) se succéderont pour engager un débat avec le public, de façon suivie et progressivement enrichie par les apports de chacun.

Il est de bon ton de se réclamer du peuple pour appuyer une critique de la dernière décision, une réforme à mener, un idéal à viser. Mais qu’est ce que le peuple ? N’est-ce que la masse des plus démunis, des travailleurs, des citoyens, opposée aux riches, aux oisifs, aux décideurs ? Ou le peuple est-il l’ensemble des habitants du pays, ceux qui ont la même langue, la même culture ? Est-ce seulement la majorité des citoyens qui s’exprime – mais qui s’exprime quand : lors des élections, dans les sondages, ou dans es manifestations ? L’appel au peuple est fréquent dans la vie politique, mais on voit qu’il est difficile de savoir à qui précisément on fait appel (et cela risque fort de varier selon les besoins). Cette imprécision est d’autant plus gênante que le peuple est la base de la démocratie (démos = peuple) tout autant que du populisme. Et, en ces temps incertains, il serait bon de voir clair dans ce que nous cherchons en politique : démocratie ou populisme ; démocratie représentative ou démocratie directe ? Que faire du peuple ? Nous tenterons au moins une cartographie de ce que nous appelons peuple et de ce qui en résulte dans la vie sociale et politique.

 – 7 janvier : Olivier Dekens (philosophie) : « Nous le peuple »

– 14 janvier : Alain Croix (histoire) : «  Le peuple dans l’histoire » 

– 21 janvier: Goulven  Boudic (sciences politiques) «  Peuple et politique »

– 28 janvier : Yannick Guin (droit et responsable politique) : « Que demande le peuple ? – Crise de la démocratie et impasses des théoriciens du populisme ».

Continuer la lecture de 012101 Introduction aux Rencontres de Sophie : Le peuple

S'inscrire

012202 Nous, le peuple

  • Dates des cours : 7janv-14janv-21janv-28janv-4févr-11févr-18févr-18mars-25mars-1avr-8avr-15avr
  • Heure de début du cours : 16:00
  • Heure de fin du cours : 18:00
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : Olivier DEKENS


Olivier DEKENS

Où est le peuple ? A l’heure où le modèle des démocraties libérales semble trembler sur ses bases, à l’heure où les populations croient de moins en moins à la légitimité de ceux qui les représentent, il est temps de poser à nouveaux frais la question de l’identité du peuple. Origine du pouvoir, source de son bon droit, principe d’unité et de cohérence, le concept de peuple a été investi d’une multitude de fonctions, et doté de significations très diverses, le rapprochant selon les cas de la nation, de la masse, de la classe, du prolétariat, de la république même. Il s’agira de parcourir ces visages du peuple, en pointant les limites d’un modèle trop unilatéralement juridique, comme les risques d’un hypothétique lien immédiat entre le peuple et sa propre puissance. Au principe de cet itinéraire, une conviction : la nécessité d’instituer une communauté des amis, une institution qui ne peut se penser que dans un horizon révolutionnaire.

Bibliographie indicative

Aristote, Ethique à Eudème

Spinoza, Traité politique

Locke, Second traité du gouvernement civil

Rousseau, Du contrat social

Kant, Vers la paix perpétuelle

Marx, Manifeste du parti communiste

Derrida, Politiques de l’amitié

S'inscrire

012315 Philosophie et mathématiques

  • Dates des cours : 7janv-14janv-21janv-28janv-4févr-11févr
  • Heure de début du cours : 15:30
  • Heure de fin du cours : 17:30
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : Vincent JULLIEN


Vincent JULLIEN

 

La philosophie et les mathématiques sont-elles opposées l’une à l’autre ? étrangères l’une à l’autre ? Utiles l’une à l’autre ? inclues l’une dans l’autre ? ou se recouvrent-elles l’une et l’autre ?

Les diverses possibilités ont été considérées, adoptées, avec plus ou moins d’ampleur et plus ou moins de bonheur.

Pour se faire une idée de la nature et des possibilités de cette relation controversée, je propose d’abord de donner des informations sur comment les philosophies pensent aux mathématiques.

Ensuite, nous pourrons réaliser quelques voyages dans des mathématiques fortement philosophiques (avec Platon, Aristote, Galilée, Descartes, Diderot, Duhem…).

Enfin, je suggèrerai quelques thèses concernant l’association des mathématiques aux sciences de la nature, ce qui constitue, en soi, une question philosophique.

Une des opinions que je soutiendrai est celle-ci : quant aux façons d’examiner philosophiquement ce que sont les mathématiques et ce à quoi elles peuvent servir, les questions essentielles ont été élaborées dès l’antiquité grecque et les cadres conceptuels pour y répondre de même.

Continuer la lecture de 012315 Philosophie et mathématiques

S'inscrire

014020 Initiation à l’anthropologie

  • Dates des cours : 7janv-14janv-21janv-28janv-4févr-11févr-18févr-11mars-18mars-25mars-1avr-8avr-15avr-22avr-20mai-27mai
  • Heure de début du cours : 09:30
  • Heure de fin du cours : 11:00
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : Philippe Alonzo


Philippe ALONZO

Appréhension de la diversité et du relativisme culturels.

En mettant nos pas dans ceux des anthropologues d’hier et d’aujourd’hui, par une présentation théorique et des exemples ethnographiques classiques et contemporains, ce cours d’initiation offre un aperçu des concepts, approches et pratiques en anthropologie sociale et culturelle.

S'inscrire

014021 Socio-Anthropologie de la famille et de la parenté

  • Dates des cours : 7janv-14janv-21janv-28janv-4févr-11févr-18févr-11mars-18mars-25mars-1avr-8avr-15avr-22avr-20mai-27mai
  • Heure de début du cours : 11:00
  • Heure de fin du cours : 12:30
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : Philippe Alonzo


Philippe ALONZO

Prendre conscience de la pluralité des modèles familiaux à travers le monde et les sociétés humaines.

La famille est dans tous ses états ! Structure incontournable de notre société, on la dit malmenée, bouleversée, réduite à sa forme nucléaire alors même que ce noyau est décrit comme de plus en plus instable ! Les dernières évolutions juridiques sur le mariage réinterrogent nos conceptions occidentales modernes du couple, de la parenté et de la parentalité.
Ce cours est une invitation à croiser le regard à la fois sociologique et anthropologique sur les structures de la parenté dans les sociétés traditionnelles et sur les évolutions du couple et de la famille dans notre société occidentale. Cette double approche permet de relativiser les évolutions que nous vivons actuellement et montre que des sociétés que l’on qualifie de primitives ont trouvé, il y a déjà longtemps des réponses aux questions que nous considérons aujourd’hui comme insurmontables.

Web :
0

S'inscrire

019009 Culture grecque, explorations culturelles dans la Grèce antique – Parcours II

  • Dates des cours : 14janv-28janv-11févr-11mars-25mars-8avr-22avr-20mai
  • Heure de début du cours : 13:30
  • Heure de fin du cours : 15:00
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : Yves Touchefeu


Yves TOUCHEFEU

Ce cours invite à explorer l’histoire et la culture de la Grèce antique, en abordant des questions variées.
Cette année est  proposé le Parcours II, qui constitue un ensemble autonome comme le sont aussi les Parcours I et III. Chaque séance est consacrée à un sujet spécifique. Voici le programme de ce second parcours :

  1. Homère. L’Odyssée
  2. Dionysos et Apollon : deux grands dieux de la Grèce antique
  3. Sophocle : Œdipe-roi
  4. Hérodote, le « Père de l’Histoire »
  5. Thucydide et la guerre du Péloponnèse
  6. Le temps des Sophistes à Athènes : grandeur et vertiges de l’humanisme
  7. Alexandre : de l’histoire au mythe (I) —jusqu’à la mort d’Alexandre
  8. Alexandre : de l’histoire au mythe (II) —après la mort d’Alexandre

S'inscrire

021202 Le christianisme et l’Empire romain (5)

  • Dates des cours : 7janv-14janv-21janv-28janv-4févr-11févr-18févr-11mars-18mars-25mars-1avr-8avr
  • Heure de début du cours : 10:30
  • Heure de fin du cours : 12:00
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : JOUBERT Sophie


Sophie JOUBERT

En 313, le christianisme est devenu « religio licita ». Sous les règnes de Constantin et de ses fils, il prend une place de plus en plus grande, jusqu’à devenir la religion de l’Empire sous le règne de Théodose.

Qu’en est-il alors du paganisme ? Soumis à diverses mesures contraignantes, il disparaît peu à peu, malgré la résistance de l’empereur Julien (361-363) qui tente de lui redonner vie, et celle des intellectuels païens. Une loi de 392 l’interdit dans tout l’Empire.

La ville d’Antioche, capitale de la Syrie, a vu naître à la fois Libanios, représentant par excellence de l’éloquence païenne, et Jean Chrysostome, grande figure du christianisme et représentant par excellence de l’éloquence chrétienne ; elle fut aussi l’une des résidences principales de l’empereur Julien.

A partir de quelques pages de ces trois hommes, nous regarderons vivre l’une des capitales provinciales de l’Empire, en abordant :

– la ville elle-même et ses habitants,

– quelques grands événements de sa vie politique et sociale (l’émeute de 354 sous le César Gallus, la crise de 362-363 pendant le règne de Julien, la « révolte des statues » en 387 pendant le règne de Théodose),

– différents aspects de la vie religieuse : la léthargie du paganisme, la vitalité du christianisme, leurs relations réciproques, spécialement au travers de l’incendie du temple de Daphné en 362.

Ce cours s’adresse en priorité aux étudiants qui ont suivi ce cours en 2019-2020.

S'inscrire

021315 Faire l’histoire de Jacques de Molay : échanges autour d’un livre

  • Dates des cours : 5nov-26nov-3déc-17déc-7janv-21janv-4févr-18févr-18mars-1avr-15avr-22avr
  • Heure de début du cours : 11:15
  • Heure de fin du cours : 12:45
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : Philippe Josserand


Philippe JOSSERAND

L’affaire du Temple fascine, mais, depuis Michelet au moins, Jacques de Molay passe pour en être un simple pion. Contraint sous la torture à reconnaître le reniement du Christ et réduit à une longue captivité, il n’a pourtant jamais renoncé à défendre son ordre : tenu par le pouvoir capétien, il a cherché jusqu’au bout à sortir du piège, allant jusqu’à placer son combat sur le terrain de la mémoire, où le regard de la postérité l’a vengé en faisant un martyre du sacrifice de sa vie qu’il avait consenti en mars 1314. Il y a donc lieu de reprendre le dossier « Templiers » en s’interrogeant à nouveaux frais sur leur dernier grand-maître. Philippe Josserand le fait ici de façon originale en proposant de travailler à partir du dernier livre qu’il a écrit (Jacques de Molay, le dernier grand-maître des Templiers, à paraître aux Belles Lettres en septembre 2019). Après un premier cours consacré à faire connaissance avec le groupe et à écouter les motivations de chacun, les onze autres s’articuleront tous autour d’un chapitre de l’ouvrage (les étudiants devront se procurer le livre). Il s’agira pour ces derniers avant chaque séance de lire le chapitre concerné, sur lequel, pendant les cours, on échangera librement à partir des questions des uns et des autres. De la sorte, à la manière d’un atelier, les étudiants seront invités à pénétrer dans le laboratoire de l’historien, à l’écriture duquel ils réfléchiront, en interrogeant ses sources, ses choix, ses silences ou ses positionnements. Faire de l’histoire est un métier et, à travers l’exemple de Jacques de Molay et des derniers Templiers, c’est à rendre visible cette fabrique que Philippe Josserand s’attachera, en évoquant son travail, en échangeant à propos de ce dernier et en le soumettant à discussion.

S'inscrire

021528 La France dans l’entre 2 guerres

  • Dates des cours : 7janv-14janv-21janv-28janv-4févr-11févr-18févr-11mars
  • Heure de début du cours : 13:30
  • Heure de fin du cours : 15:00
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : TOUVRON Jean-Robert


Jean-Robert TOUVRON

Ce cours a pour objectif d’analyser la vie politique française entre 1917 et 1939.

. 1917-1920: la III ème République victorieuse mais fragilisée
. Les années 20: les années « folles »?
. Les années 30: la France en crise
. Les espoirs du « Front populaire »
. La mort de la III ème République

S'inscrire