021592 Femmes et Cinéma

  • Dates des cours : 13janv-20janv-27janv-3févr-24févr-3mars-10mars-17mars-24mars-31mars-28avr-5mai
  • Heure de début du cours : 10:00
  • Heure de fin du cours : 12:30
  • Jour du cours : Lundi
  • Intervenant : Frédéric HENRY


Frederic HENRY

« Ne serait-ce pas l’histoire d’une représentation, d’une lutte pour être visible, d’une révolution  esthétique pour une révolution sociale ? »
Connaissez-vous Alice Guy-Baché, Loïs Weber, Riobrozkenskaya, Germaine Dulac, Marie Epstein, Ida Lupino, Agnès Varda, Chantal Akerman, Delphine Seyrig, Diane Kurys, Catherine Breillat, Iciar Bollain, Susanne Bier, Agnieska Holland, Margareth Von Trotta, Nicole Garcia, Andrea Arnold, Kathryn Bridgelow, Jane Campion, Céline Sciamma, Jasmila Zbanic, Aïda Begic…? 


A travers une série de courts extraits, le cours proposera en première partie une approche sociale, sociétale et populaire du cinéma, comme miroir grossissant de notre société.
On y retrouvera une vision de la femme à l’écran trop souvent vue par le prisme d’un regard caricatural et cloisonnant à la fois révélateur et véhicule de nos préjugés et stéréotypes : femme enfermée ou fantasmée, ménagère ou femme fatale, sainte ou sorcière, femme rebelle ou garçon manqué… ou alter égo ?
Le cours proposera dans une seconde partie une approche critique de l’image filmique. En s’appuyant sur les recherches menées sur la représentation des femmes, je présenterai des outils d’analyse et de décryptage. Ensemble, nous nous appuierons sur le concept de « male gaze » / « female gaze », démocratisé depuis quelques années en France grâce au travail d’Iris Brey entre autres, ainsi que sur différents outils, tests et méthodes.
Tantôt consensuelle et tantôt polémique, l’idée de ce cours est bien de nous amener à réfléchir individuellement et collectivement aux images que nous percevons, produisons ou reproduisons.
Nous verrons comment derrière ces images, ce sont des messages, conscients ou inconscients, qui sont véhiculés, impactant nos vies d’hommes et de femmes.