033400 Rhétoriques, propagandes, manipulations verbales … mieux les connaître pour s’en défendre

  • Dates des cours : 5janv-12janv-19janv-26janv-2févr-9févr-16févr-9mars-16mars-23mars-30mars-6avr-13avr-20avr-11mai-18mai
  • Heure de début du cours : 16:45
  • Heure de fin du cours : 18:15
  • Jour du cours : Mardi
  • Intervenant : BENOIT Jean-Pierre


Jean-Pierre BENOIT

Ce cours vise à aider à identifier les manipulations verbales, commerciales et surtout politiques pour mieux y résister et à orienter dans des ressources en nombre croissant, sur papier, audiovisuel et internet. Trois parties.

1-Un parcours chronologique pour introduire les bases.
Les fondations gréco-romaines de l’art de persuader occidental (sophistes, philosophes et orateurs) et leur transmission.
Du XVIe au XIXe siècle : propagandes religieuses et politiques, explicites et non péjoratives.
Au XXe du « bourrage de crâne » aux propagandes noires grises et blanches de paix ou de guerres chaudes, froides, tièdes ou hybrides : régimes totalitaires (le cas de l’Allemagne, nazisme et RDA) et « démocraties » où l’on pense choisir dirigeants et achats : relations publiques, pub, com’…

2-Des analyses de procédés.
Argumenter directement ou non : des retours de la rhétorique ou de la sophistique ? Choisir ses mots, ciseler des « petites phrases ». Raconter des histoires story telling. Tromper spin, « art d’avoir toujours raison ». Fakes news, « postvérité », bullshit … Personnaliser : algorithmes big data …

3-Auto-défense intellectuelle (Ellul, Chomsky, Baillargeon, zététique …)
Champs mobilisés : philologie, philosophie (Aristote, Schopenhauer …) histoire et sciences politiques, info-com.
Modalités : pour permettre d’y être disponible avant d’approfondir ce qu’on souhaite les séances préparent l’accès aux notes communiquées ensuite. Pas de prérequis.

S'inscrire