021970 Histoire du travail de la fin du Moyen-Age au XIXe siècle

  • Dates des cours : 13janv-20janv-27janv-3févr-10févr-17févr-10mars-17mars-24mars
  • Heure de début du cours : 14:00
  • Heure de fin du cours : 16:00
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : David PLOUVIEZ


David PLOUVIEZ

Le travail est au cœur des enjeux économiques et des luttes sociales, d’hier à aujourd’hui. Ce cours propose d’adopter un regard de longue durée sur une problématique saillante pour les sociétés européennes, du Moyen-Âge aux premiers moments de l’industrialisation. À partir de l’étude de plusieurs mondes du travail distincts (artisanal, industriel, rural, maritime, etc.), il s’agira d’envisager l’émergence des notions de métiers et de professions par le biais de l’apprentissage des savoirs et des savoir-faire, mais également à partir des différents modèles d’organisation du travail successifs (corporations, manufactures, etc.) et des différentes institutions régulatrices. Dans la mesure où chaque activité professionnelle implique une série de gestes spécifiques, souvent répétitifs, un regard sera porté sur le corps au travail dans sa double dimension : en s’intéressant d’abord à la succession de gestes combinés propre à chaque métier qui constitue ce que l’on appelle la « culture opératoire », puis à l’usure des corps et à la naissance de pathologies spécifiques au travail. Enfin, le travail comme source d’émancipation et de combats constituera le troisième volet de ce cours au travers, entre autres, des problématiques de la rémunération, des revendications et des mouvements sociaux.

S'inscrire