021510 Construire l’Europe : histoire de l’européisme (1918-1973)

  • Dates des cours : 5janv-12janv-19janv-26janv-2févr-9févr-16févr-9mars-16mars-23mars-30mars-6avr
  • Heure de début du cours : 16:00
  • Heure de fin du cours : 18:00
  • Jour du cours : Mardi
  • Intervenant : TOUPIN-GUYOT Claire


Claire TOUPIN-GUYOT

Alors que l’Union européenne connaît plusieurs difficultés majeures et que les tentations de replis nationalistes se multiplient, ce cours se propose de revisiter la généalogie intellectuelle, politique et diplomatique de la construction européenne depuis 1918 en insistant tout particulièrement sur l’entre-deux-guerres. Il s’agira de fournir des clefs de compréhension de cet OPNI (objet politique non identifié pour reprendre les mots de Jacques Delors) en montrant comment l’on est passé de l’identité européenne à une conscience européenne pour défendre le projet de la complémentarité.

Le paradoxe veut que ce soit au XXe siècle que se concrétise un nouveau dessein politique d’union alors que cette période est connue surtout pour ses conflits idéologiques et ses guerres dévastatrices. Mais comme le dit justement l’historien britannique, John Horn, ce sont moins les guerres qui ont constitué les tournants de l’histoire contemporaine du continent que les périodes d’après-guerre.
Ce cours propose de présenter l’histoire de cette résolution politique qui fut pensée, portée, défendue mais aussi combattue et qui reste toujours soumise à l’actualité en montrant comment l’on est passé de l’européanité à l’européisme. Histoire d’une idée qui paraît assez simple : améliorer les conditions de paix, de solidarité, de prospérité des peuples dans un espace donné et dont la difficile mise en œuvre renvoie à la complexité des forces historiques européennes et aux replis nationalistes.

S'inscrire