021315 Faire l’histoire de Jacques de Molay : échanges autour d’un livre

  • Dates des cours : 5nov-26nov-3déc-17déc-7janv-21janv-4févr-18févr-18mars-1avr-15avr-22avr
  • Heure de début du cours : 11:15
  • Heure de fin du cours : 12:45
  • Jour du cours : Jeudi
  • Intervenant : Philippe Josserand


Philippe JOSSERAND

L’affaire du Temple fascine, mais, depuis Michelet au moins, Jacques de Molay passe pour en être un simple pion. Contraint sous la torture à reconnaître le reniement du Christ et réduit à une longue captivité, il n’a pourtant jamais renoncé à défendre son ordre : tenu par le pouvoir capétien, il a cherché jusqu’au bout à sortir du piège, allant jusqu’à placer son combat sur le terrain de la mémoire, où le regard de la postérité l’a vengé en faisant un martyre du sacrifice de sa vie qu’il avait consenti en mars 1314. Il y a donc lieu de reprendre le dossier « Templiers » en s’interrogeant à nouveaux frais sur leur dernier grand-maître. Philippe Josserand le fait ici de façon originale en proposant de travailler à partir du dernier livre qu’il a écrit (Jacques de Molay, le dernier grand-maître des Templiers, à paraître aux Belles Lettres en septembre 2019). Après un premier cours consacré à faire connaissance avec le groupe et à écouter les motivations de chacun, les onze autres s’articuleront tous autour d’un chapitre de l’ouvrage (les étudiants devront se procurer le livre). Il s’agira pour ces derniers avant chaque séance de lire le chapitre concerné, sur lequel, pendant les cours, on échangera librement à partir des questions des uns et des autres. De la sorte, à la manière d’un atelier, les étudiants seront invités à pénétrer dans le laboratoire de l’historien, à l’écriture duquel ils réfléchiront, en interrogeant ses sources, ses choix, ses silences ou ses positionnements. Faire de l’histoire est un métier et, à travers l’exemple de Jacques de Molay et des derniers Templiers, c’est à rendre visible cette fabrique que Philippe Josserand s’attachera, en évoquant son travail, en échangeant à propos de ce dernier et en le soumettant à discussion.

S'inscrire