012245 L’identité : questions et problèmes philosophiques

  • Dates des cours : 12févr-19févr-12mars-19mars-26mars-2avr-9avr-16avr-23avr
  • Heure de début du cours : 16:00
  • Heure de fin du cours : 18:00
  • Jour du cours : Vendredi
  • Intervenant : Jean-Luc Nativelle


Jean-Luc NATIVELLE

L’identité n’est pas qu’une question d’état civil, de sexe, de passé familial. Elle est ce que chacun revendique comme ce qui le distingue des autres, ou ce qui le relie aux autres. Mais l’erreur consisterait à croire qu’être soi est une évidence : d’une part, parce qu’on se donne une identité autant que l’on possède une identité, d’autre part, parce qu’il n’est pas impossible que nous en ayons plusieurs. Une identité, en somme, n’est jamais un pur donné : il y entre toujours une bonne part de construction, voire d’artifice.

Le cours proposera une réflexion sur les éléments qui entrent en jeu dans l’identité : la mémoire (et les problèmes liés à la maladie d’Alzheimer), notre rapport au corps, notre rapport aux autres ; nous insisterons sur notre besoin de nous reconnaître dans une identité collective, par la culture d’appartenance notamment, et par les représentations que l’histoire nous donne de nous-mêmes.

Nous poserons enfin la question des dérives identitaires que connaissent nos sociétés contemporaines : la revendication de l’identité – essentielle à la reconnaissance des individus – est aujourd’hui dans ses formes radicales et idéologiques l’un des principaux enjeux qui interrogent nos démocraties modernes.

Lectures conseillées :

  • Ce que n’est pas l’identité, Nathalie Heinich, Gallimard, coll. Le Débat
  • Histoire et mémoire, Jacques Le Goff, Gallimard, coll. folio histoire
  • Alzheimer, la vie, la mort, la reconnaissance, Michel Malherbe, éd. Vrin
  • L’Identité, Alex Mucchielli, éd. PUF, coll. « Que sais-je ? »
  • Qui est « je » ?, Jean-Luc Nativelle, éd. m-éditer

S'inscrire