011512 COURS EN FAC Séminaire Master « L’énigme du sens : poésie, traductions, interprétations »

  • Dates des cours : 14sept-21sept-28sept-5oct-12oct-19oct-26oct-9nov-16nov-23nov-30nov-7déc
  • Heure de début du cours : 13:00
  • Heure de fin du cours : 15:00
  • Jour du cours : Mardi
  • Intervenant : Christine LOMBEZ


Christine LOMBEZ

LIEU du cours : UFR Lettres et langages et laboratoires bâtiment censive, chemin de la Censive du Tertre 44313 Nantes, salle C009 Niveau 0 (RDC Haut)

Ce séminaire se propose d’interroger les mécanismes de la construction du sens au miroir de la traduction de poésie, d’explorer ses spécificités à travers les siècles et d’en cerner les principaux ressorts : qu’il s’agisse des enjeux d’une première traduction qui va souvent déterminer les conditions de la réception – succès ou échec – de tel auteur ou œuvre (ce qui a pu motiver des stratégies de traduction particulières afin de créer les conditions optimales de son acceptabilité dans la culture-source), de retraductions successives qui, elles, vont tenter, le cas échéant, de « réparer » ce que la traduction initiale a parfois ignoré/laissé en marge, ou bien encore d’autotraductions (cas où le poète bilingue décide de se faire son propre traducteur), le désir de faire passer une œuvre poétique d’une langue à une autre s’accompagne de vrais dilemmes (traduire le sens ou la forme ? traduire en vers ou en prose ? comment restituer les effets de sonorités/de rythmes propres à chaque langue ?), d’options parfois discutables, qui varient considérablement selon les époques, le profil des traducteurs en présence, et où l’idéologie n’est pas toujours absente, comme en témoigne l’exemple récent de la poétesse américaine Amanda Gorman. A travers un large choix de textes et en se fondant sur des analyses de faits traductifs précis, on s’attachera à mettre en évidence les écueils, les apories, mais aussi les réussites d’une pratique que l’on considère encore trop souvent comme relevant d’un impossible défi. Un atelier de traduction collective sera organisé à la fin du semestre afin de permettre aux étudiants de se confronter aux réalités concrètes de la traduction poétique.

 

 

Les textes à l’étude ainsi qu’une bibliographie critique détaillée seront distribués en cours. Néanmoins, la lecture préalable de quelques titres suggérés ci-après est recommandée pour se préparer au séminaire.

 

BERMAN, A., Pour une critique des traductions – John Donne, Paris, Gallimard, 1995.

BONNEFOY, Y., L’Autre langue à portée de voix – Essais sur la traduction de poésie, Seuil, 2013.

BORGES, Jorge Luis, L’art de poésie, Arcades Gallimard, 2002.

ETKIND, E., Un art en crise. Essai de poétique de la traduction poétique, Lausanne, L’Age d’Homme, 1982.

LOMBEZ, C., La Seconde Profondeur. La traduction poétique et les poètes traducteurs eu Europe au XXe siècle, Les Belles Lettres, 2016.

 

 

 

 

S'inscrire