011510 COURS EN FAC « Du lyrisme et de l’action poétique au XXe siècle »

  • Dates des cours : 15sept-22sept-29sept-6oct-13oct-20oct-27oct-10nov-17nov-24nov-1déc-8déc
  • Heure de début du cours : 13:30
  • Heure de fin du cours : 16:00
  • Jour du cours : Mercredi
  • Intervenant : Christine LOMBEZ


Christine LOMBEZ

LIEU du cours : UFR Histoire, Histoire de l’Artet Archéologie bâtiment tertre chemin de la Censive du Tertre 44313 Nantes, salle T215 Niveau R+2

Corpus :

  1. Garcia Lorca, Romancero gitan, Folio, 2010.
  2. Char, Fureur et Mystère, Poésie Gallimard, 1967.
  3. Darwich, La terre nous est étroite et autres poèmes, trad. E. Sanbar, Poésie Gallimard, 2000.

Nous interrogerons conjointement ces trois auteurs phare couvrant le XXe et le début du XXIe siècle, de langue respectivement espagnole, française et arabe, autour d’une double articulation, le « lyrisme » et « l’action » – autrement dit la nature personnelle, intime, du geste poétique et ses effets concrets, les aspects où l’on peut constater, de la part de poètes confrontés à la catastrophe historique, une volonté d’implication ou d’engagement. Existe-t-il une forme d’action propre à la poésie ? Quel rapport le « moi » poétique, individuel, entretient-il avec autrui ou avec le « nous » collectif ? Le lyrisme (dans son sens le plus subjectif) peut-il survivre à l’engagement d’un poète, à sa décision de servir un groupe par la lutte (on rappellera ici les mots cruels de B. Péret sur la poésie clandestine française pendant la guerre 1939-45, qui, selon lui, « ne dépasse pas le niveau lyrique de la publicité pharmaceutique » !) ? « En temps de détresse » (Hölderlin), l’action de la poésie est-elle nécessaire ou dérisoire ? Autant de questions qui se dégagent et qui seront richement illustrées par la parole et le vécu des auteurs du corpus : Federico García Lorca plongé dans l’Espagne troublée de la fin des années 1920, René Char, chef de maquis durant l’Occupation allemande, Mahmoud Darwich confronté après 1948 à la perte de sa patrie palestinienne. Il s’agira de voir en quoi ces trois trajectoires sont susceptibles de nouer entre elles un dialogue fécond sur la fonction et les pouvoirs de la poésie lyrique en lien avec le désir d’action ou d’engagement politique.

 

 

 

S'inscrire